mardi 22 août 2017

Les perles des vacances

Nous sommes invités chez une amie, fraîchement séparée de son mari. Le lendemain, nous le rencontrons. Marius, tout en délicatesse et en innocence :
- Ah, ça tombe bien qu'on te voit car on parlait de toi ce matin: vous vous êtes quittés.
...

Au camping, il souffle comme un air de liberté. Marius vient me voir au chalet et me demande :
- Maman, je peux me balader sur l'avenue le coeur ouvert à l'inconnu s'il te plaît?

...

Nous mangeons tous les trois sur la terrasse de notre chalet. Marius ne mange rien, trop préoccupé à jouer avec ses copains (il aura d'ailleurs perdu du poids pendant le séjour, ce qui nous a inquiétés):
- J'aime pas et j'ai plus faim.
Fabien :
- Alors là, ce n'est pas vrai. C'est du baratin.
- Ben j'aime PAS le baratin moi!

...

J'achète un Saint-Nectaire. Pendant que je discute, Marius mange tous les petits morceaux de fromage mis à la dégustation. Une fois que j'ai payé, il va la voir :
- J'ai tout mangé. Tu peux en remettre s'il te plaît?
- Oui, j'en remettrai après pour les autres gens.
- Mais là je pars...

...

J'offre un granité à Marius lors d'une petite balade dans le village à côté de chez nous. Nous partageons notre table avec deux femmes dont l'une que l'on connaît (elle est comédienne et intervient à la bibliothèque de notre ville). Marius tient à mettre en garde son amie par rapport au risque de boire un granité trop vite : 
- Faut pas boire le granité trop vite sinon ça fait mal à la tête, surtout toi qui es vieille.
...

Je souffle mes bougies. Je glisse à Marius que je suis heureuse qu'il soit là et qu'il est... Je cherche mes mots... Longtemps... car je ne veux pas lui coller une définition. Au moment, où je veux dire "unique", il continue la phrase :
- Gracieux!



Parfois, allez souvent je l'avoue, j'ai honte. Je n'ai qu'une envie : me mettre dans un trou de souris! Nous devons lui apprendre les codes pour bien vivre en société! Mais j'aime toujours sa spontanéité, son franc-parler, sa lucidité et son regard sur les gens et la vie. 



Et pour ceux qui ne connaîtraient pas le clin d'oeil à la perle numéro 2, voici la référence.




samedi 22 juillet 2017

Le racisme, ça commence à quel âge?

Entendu avant-hier. Nous sommes à la remise de diplôme de Fabien, les enfants jouent ensemble. Je sors de la salle pour surveiller Marius. Et là, qu'est ce que j'entends? Un petit blondinet qui lui lance:
- Hey le Chinois! Le Chinois, viens ici! Hey le Chinois! 
et comme Marius faisait la sourde oreille, il a cru bon d'ajouter en criant:
- Tu parles même pas français! Tu dois parler chinois, le Chinois!
Je suis allée voir le-dit enfant afin qu'il cesse son cirque. Il a baissé la tête mais après? Quoi? Rien de plus... Je sais qu'il continuera et si ce n'est pas lui, d'autres s'en chargeront. 
...

Entendu hier, dans un hypermarché : deux enfants de huit à dix ans qui s'exclament en éclatant de rire et en montrant du doigt Marius : "Ah ah, t'as vu le Chinois!" 
J'ai récupéré mon fils blême face à tant de bêtise et de méchanceté. 
Fabien m'a dit que j'aurais dû aller voir les parents, tout comme Marius me l'avait demandé. J'ai préféré laisser courir. Je ne sais pas si j'ai bien fait ou non. C'est vrai que maintenant, je préfère ignorer plutôt que de reprendre ces personnes, adultes ou enfants, qui invectivent mon fils, tant ces remarques sont régulières. 

mardi 18 juillet 2017

Perles de loulou

- Chéri, tu peux aller chercher les yaourts s'il te plaît? J'ai Marius sur les genoux.
- Mais pourquoi moi? J'ai travaillé, je suis fatigué de ma journée!
- Mais moi aussi je suis fatiguée! Bon, Marius, va chercher les yaourts s'il te plaît.
- Moi aussi je suis fatigué, je suis allé à l'école toute la journée! On a tous des problèmes dans la famille, hein!

...

Il joue à escalader une rampe de skate avec un petit garçon du même âge. Face à la difficulté de Marius à faire de grandes enjambées pour arriver en haut de la rampe, ce dernier lui souffle, tout en l'aidant à se hisser :
- T'es trop petit, c'est pour ça!
Réponse de Marius :
- J'ai le même âge que toi. C'est juste que je suis petit en taille!


...

- Comment on fait les bébés? Tu sais toi?
- Ben en se mariant!

...

Sa tante : 
-Chameau!
Lui :
- Chamalle!
Ben quoi, on dit bien "un cheval, des chevaux", non?!

samedi 1 juillet 2017

L'audition

C'est sans conviction que Marius est allé à sa première audition de guitare. Après la répétition générale, il a répété sans cesse : "Je ne veux pas y aller, je ne veux pas y aller!" De même que la jeune fille de 17 ans avant lui, après quelques erreurs totalement inaudibles (Une petite erreur dans du Chopin passe inaperçue!). Notre fils avait en fait le trac. Sensation toute nouvelle pour lui. Finalement, en sortant de cette audition, il s'est dit fier de lui! C'est sa première expérience, il a essayé et sait désormais en quoi ça consiste (c'est-à-dire jouer un petit morceau devant les parents). 
Nous aussi sommes fiers de lui et surtout contents pour lui! 
Et voilà, ça sent les vacances! 

La fête de l'école a également eu lieu... Oui, oui, c'est bien la fin! 

mercredi 28 juin 2017

Scolaire, lui?!!

C'est un fait : Marius aime manipuler, toucher, sentir les choses, les vivre pour mieux les apprendre. 
Ce matin, nous avons discuté longuement avec la directrice de l'école afin d'expliquer pourquoi nous retirions notre fils de l'école et d'évoquer l'évolution de notre fils. Elle nous glisse, lors de la discussion, que Marius n'est pas scolaire. Nous sourions et pensons à l'épisode de la leçon de natation de lundi. Le maître nageur, content comme tout de l'attitude de notre fils, nous a lancés : "C'est bien! Il est scolaire votre fils!!!!" C'est bien la première fois qu'on nous dit ça! Comme quoi, tout dépend de la manière dont on voit les choses! 

vendredi 23 juin 2017

T'as qu'à y aller!

Marius n'a pas envie d'aller à la piscine pour son cours de natation : "J'ai mal au ventre, je veux pas y aller." Il refuse de mettre ses tongs et reste assis sur une marche un temps infini. Fatiguée de ses plaintes, je lui dis :
- Bon, tant pis pour toi. Moi j'y vais et toi tu restes ici, tu vas crever de chaud. Tant pis! 
- Oui, eh ben BONNE CHANCE!

Finalement, il y a été et il s'en est très bien sorti. Le maître-nageur est très gentil tout en étant ferme. 
Apprendre à nager demande un certain effort que notre bonhomme ne veut pas fournir. Et pourtant, nous ne lâcherons pas car la baignade est désormais dangereuse avec lui. Il pense qu'il sait nager, oublie qu'il n'a pas de ceinture de flottaison et fonce. Une seconde d'inattention de notre part ou de brin de folie de la sienne et il coule à pic. Cela lui est arrivé l'an dernier (mais il était alors trop jeune pour apprendre à nager) et il y a quelques semaines. Je ne veux plus jamais connaître ce stress, cette angoisse, cette peur.

jeudi 15 juin 2017

L'école

Fabien va chercher Marius à l'école :

- Alors, c'était bien ta journée?
- Bof.
- Pourquoi bof?
- Ben, une journée d'école quoi.

Oui, ça prête à sourire. Je crois qu'il est blasé, qu'il en ras-le-bol et qu'il n'a qu'une envie : être en vacances! 

Et moi, j'en rajoute une couche le soir en rentrant à la maison:
- Qu'est-ce que tu as appris d'intéressant aujourd'hui?
- Sais pas. Rien je crois.
- Ah bon?
- Ah si! Kelyane m'a appris un nouveau rap! (gros sourire)