lundi 21 novembre 2016

Musique!

Marius fait du solfège depuis un an et a commencé l'apprentissage de la guitare cette année. Samedi, il n'avait visiblement pas envie de lire les notes... ou plutôt, son corps lui disait "non".
- Comment ça s'est passé?
- Bof, bof...
- Ah bon, pourquoi?
- Tu sais, maman, mon ventre et mes jambes me disaient : "non, non, non, ne fais pas la musique!" Et mon cerveau me disait : "Oui, oui, oui, fais la musique, Marius!". Mon corps me disait toujours : "Non, non, non!" En fait, c'était la bagarre entre mon cerveau et mon corps... Et c'est mon corps qui a gagné...
- Ah oui, j'comprends bien...

...

En mettant la main sur la tête de son professeur de musique :
- T'es comme papa, toi. T'as pas de cheveux! Enfin si, un petit peu. 
Il continue de le toucher et développe :
- En fait, t'as un peu de cheveux. Mais ils sont tous sur le côté! Alors que papa, il en a pas beaucoup mais partout! Toi, c'est que sur les côtés! 
Il touche le haut de son crâne :
- Ah si, t'en as un tout petit peu quand même : t'en as deux-trois! 


lundi 14 novembre 2016

La nourriture, toujours

Je crois que le thème de la nourriture est inépuisable.

Vendredi, au supermarché :
- Chouchou, qu'est-ce que tu as dans ta poche?
- Rien...
- Ben pourquoi tu tiens ta main comme ça dans ta poche? Qu'est-ce qu'il y a dans ta poche?
- Heeeuuu... Rien.
- Je vois bien qu'il y a quelque chose... Tu as volé quelque chose? 
- Non.
- Allez, montre-moi, je ne vais pas me fâcher.
- ...
Fabien arrive :
- Ben qu'est-ce qu'il a? Qu'est-ce que tu as dans ta poche?
- Il veut rien me dire mais on voit bien tous les deux qu'il a quelque chose dans sa poche!
- Bon, dis-moi, tu caches quoi dans ta poche? Tu nous montres? Maman et moi on ne va pas se fâcher. On veut juste savoir.
Et là, il sort sa petite main de sa poche. Il nous regarde et sourit! Fabien regarde dans sa poche : il y a avait plein de morceaux de chocolat!
- Mais où as-tu trouvé ce chocolat?
- Là-bas! Mais z'ai pas ouvert le paquet! J'ai juste pris le chocolat qui était là!
- Bon ben vas-y, mange-le!

...

Fabien :
- Qui veut des gaufres pour le goûter?
- Pas moi, merci chéri.
- Moi ZE VEUX DES PÂTES!

...

Au réveil :
- On fait l'apéro?
- Mais non, pas de biscuits apéritifs le matin. On va plutôt prendre notre petit déjeuner.
- Moi ze veux de l'apéro. Allez, apéro!!! 
Non, toujours pas!


jeudi 10 novembre 2016

Noël

Il choisit quelques cadeaux dans un catalogue de jouets. A la vue de l'un d'eux, je rétorque :
- Ah non, ça, il ne pourra pas te l'amener. Ce n'est pas pour ton âge, regarde, il y a écrit 8 ans. Et en plus, il faut 100 jours* pour qu'il le fabrique!
- Ben si, tu verras! Tu verras maman! 

*Vu comme il comprend vite et étant donné ses questions sur le sujet et qu'il ne sait pas à quoi ressemble le sigle pour désigner les euros, nous avons décidé que ce nombre correspondait au nombre de jours nécessaires aux lutins pour fabriquer le jouet. 
Alors il l'aura ou pas son jouet?!

mardi 8 novembre 2016

répondant et vérités

Nous avons mangé au Cafi dernièrement. Les serveuses sont antipathiques au possible (nous n'y reviendrons plus d'ailleurs), cependant l'une d'elles s'est adoucie en voyant notre fils. Elle a même décroché un sourire :
- Il est de quelle origine?
Je réponds donc :
- vietnamienne.
Question qui tue :
- Et il parle bien français?
Et avant que l'on puisse répondre... Réponse qui tue, de notre fils, la bouche pleine, baguettes à la main :
- Ben oui, quand on est Français on parle français, voilà!

Des fois, c'est vrai, j'aimerais bien m'enterrer mais je l'adore comme ça. Quelle spontanéité et vivacité d'esprit! Quel répondant! Force est de constater qu'il n'a pas de problème d'identité : il est Vietnamien et Français, tout simplement, et je crois qu'il a du mal à comprendre les questions concernant ce sujet tant c'est limpide pour lui.

...

Au téléphone avec sa mamie :
- Allô?... Oui... Oui... Non...
Fabien fait l'andouille derrière, il rigole et imite Marius :
- Mais arrête papa!... Allô? Je t'ai pas entendu, A CAUSE DE PAPA! 

...

Samedi matin :
- On fait l'école à la maison ce matin maman?
- Heu oui, si tu veux!
- Ouais, super!!!!
On fait quelques exercices. Je lui demande d'écrire son prénom :
- Tu l'écris soit comme tu fais à la maison, en cursif, soit comme à l'école, en lettres bâtons
- Ah non mais à l'école on n'écrit pas notre prénom maman. On fait que coller des lettres, c'est tout. Des mots comme feuille, automne, arbre, tu vois? Mais on n'écrit jamais, on colle.
- Ah ben ce n'est pas grave. Si tu veux, tu peux écrire ton prénom, comme tu veux tu vois.
Après :
- C'est bien l'école à la maison! On fait plein de choses!

...

- Tu sais, "zou", ça s'écrit Z O U comme dans "loooouuuuuuuuuuuup"! ou comme dans "amour".
Tout ça parce qu'il regardait "Les Zouzous" un matin. En fait, la télévision, ça n'a pas que du mauvais!
...

A table, Marius s'assied à côté de son papa et face à moi. Après quelques secondes :
- Tiens c'est marrant, ça fait un L... ou un triangle.
Ce qui est "marrant", c'est que je pensais la même chose au même moment. Concordance des esprits.





mardi 25 octobre 2016

Mortelle discussion

Nous sommes à table. Nous parlons du corps humain.
- Sais-tu ce que nous avons dans notre corps?
- Oui, des muscles!... et du sang! Quand on meurt, on se vide de notre sang.
- Ah... Bon, qu'est-ce qu'on a aussi dans notre corps? Des zzzzzz?
- Des os! Si je me casse un os, je vais mourir. 
- Ah non quand même pas.
- Ben alors on va m'ouvrir le ventre comme ça, en deux, pour changer mon os.
- Hmm, hmmm... Bon... Donc tu vois, tout ce que tu manges, ça t'apporte des forces et c'est ton sang qui les transporte partout dans ton corps. 
- Ah oui d'accord. 
- Et Louis XIV, il est mort? Ses enfants sont morts aussi hein? Et Mozart, il est vivant ou il est mort Mozart?

J'ai plus faim...

jeudi 20 octobre 2016

Chez l'orthophoniste

L'orthophoniste du cabinet accolé à celui de son orthophoniste sort et va dans un bureau. 
- Tu fais quoi?
- J'imprime des feuilles... Tu vois, ça sort comme ça. Il ne faut pas toucher, d'accord?
- Ah... Oui, ça marche comme ça et comme ça, tu vois!
- Oui, c'est ça.
- Moi, je vais là et toi tu es là. Mon orthophoniste, elle est là. Et toi t'es à côté, ce qui veut dire que tu es son amoureux.
- Non, je suis son papa. 
- Et sa maman, elle est où? Elle est morte?

Il sera thanatopracteur, je ne vois que ça! 

lundi 17 octobre 2016

Spontanéité d'enfant

Course dans notre ville. Par hasard, nous croisons des coureurs. Marius regarde un homme et lance :
- Celui-là, maman, eh bien il va pas gagner la course!
Le coureur a rigolé face à cette spontanéité... et nous aussi!

...

A une dame, pendant que nous faisions les courses :
- Eh bien, tu sais, je vais faire un gâteau avec maman. Un gâteau au chocolat.
- Tu en as de la chance!
- Oui, et on va faire des coeurs avec de la chantilly et écrire Marius aussi.
- Ah mais c'est ton anniversaire!
- Non, c'est la fête de notre anniversaire de famille.
- C'est vrai que c'est important, ça se fête ça!
- Oui!
Elle devait l'inspirer!

...

Atelier de cirque... Il y a des petites activités à réaliser en groupe. Je lui demande pourquoi il ne veut pas venir. 
Je me doutais de sa réponse mais je ne m'attendais pas à la formule complète!
- Je veux pas qu'on me touche. Moi j'aime que ma maman et ce papa, là (il le connaît). Je vous connaisse pas et je vous aime pas!
Autre chose messieurs dames?!